/Catalogue-2018/Liste-des-exposants 386385 386655 2186856

BHS-Sonthofen GmbH

BHS-Sonthofen GmbH - Industrie du béton, autres matériels et équipements (WOC Europe)

An der Eisenschmelze 47
87527 Sonthofen
ALLEMAGNE

Description

BHS-Sonthofen est un fabricant hautement expérimenté de malaxeurs pour l'industrie du béton et de concasseurs pour l'industrie des agrégats. Il y a, dans le Monde, plusieurs milliers d'installations avec des machines BHS.

Entité complémentaire

  • Filiale

    BHS-Sonthofen (France) 49 boulevard du Collet 13008 Marseille FRANCE Contact

Communiqués de presse

  • BHS-Sonthofen : nous valorisons les stériles

    21 Février 2018

    Le procédé Combimix de BHS-Sonthofen délite l'argile des matériaux stériles issus des gravières et des carrières. Plus de 90% des matériaux stériles ont pu être transformés en granulats commercialisables grâce au système Combimix. Moins d'eau, d'énergie et la pérennité des gisements caractérisent le traitement à sec des stériles argileux et cela permet de réaliser d'importantes économies. Nombreuses carrières comptent une grande quantité de matériaux argileux jusque-là non commercialisables. Le plus souvent, ces matériaux extraits et pollués sont rejetés à prix fort car considérés comme déchets ou stériles. Le traitement par voie humide permet certes de les utiliser, mais le lavage sous eau et le traitement de la boue qui en résulte restent dans la pratique compliqués et couteux. La quantité d'eau présente dans les carrières étant souvent insuffisante pour un traitement humide, le procédé échoue. D’autre part, le traitement à sec dans les malaxeurs conventionnels utilisant de la chaux ne suffit pas car les temps de rétention dans le malaxeur sont trop courts et ne permettent pas à la chaux d’inerter efficacement l'argile. La solution : un temps de rétention variable Le système breveté Combimix développé par BHS-Sonthofen a déjà fait techniquement et économiquement ses preuves dans plusieurs carrières. Le principe de base était déjà connu mais il n'a cependant pas réussi à s'imposer à cause des techniques de malaxage limitées et non-adaptées : en la mélangeant avec de la chaux, les propriétés des argiles sont modifiées et peuvent ainsi être parfaitement délitées des granulats. Pour la première fois, le malaxeur à deux arbres de type DKXC permet de réguler la durée de rétention des matériaux dans le malaxeur. L'argile a ainsi le temps de se mélanger efficacement à la chaux et se détache des granulats. Le mélange intensif des matériaux pendant le malaxage améliore encore plus le nettoyage. Après une phase de criblage, les matériaux sont si propres qu'ils se transforment en granulats commercialisables où les granulométries supérieures à 5 mm peuvent être par la suite utilisées dans l’installation de la carrière. La granulométrie inférieure à 5 mm donne un mélange de chaux et d'argile qui peut être utilisé, par exemple, dans l'agriculture. Associer malaxage discontinu et continu Le procédé Combimix associe un malaxeur par gâchée à deux arbres et un malaxeur continu de BHS-Sonthofen. Contrairement au malaxage continu classique, le temps de rétention des matériaux dans le système Combimix varie entre moins de 30 secondes et plus de 100 secondes. BHS régule le temps de rétention à l'aide d'une trappe placée au fond de sa cuve de malaxage. Unique dans son genre, ce système est une exclusivité BHS. La quantité de matériaux en entrée et en sortie est identique. La mesure continue du poids du malaxeur permet de réguler le process. La quantité de chaux, dosée grâce à une vis sans fin dans le malaxeur, est comprise entre moins de 1 % à 5 % de la quantité entrante, selon la teneur en argile des matériaux entrants. Au-delà du temps de rétention, le malaxage tridimensionnel éprouvé du malaxeur à deux arbres de BHS-Sonthofen contribue largement à ces bons résultats : la chaux et l'argile subissent un malaxage intensif et ainsi l'argile inertée se libère des granulats. Le traitement à sec élimine les coûts liés à l'approvisionnement en eau mais aussi à la clarification et la filtration des eaux et à l'élimination des boues résultantes. BHS-Sonthofen propose différents modèles de malaxeurs pour des capacités allant de 85 à 1000 t/h. La granulométrie des matériaux alimentés peut atteindre 150 mm. La preuve par l’expérience BHS a déjà équipé plusieurs carrières avec le système Combimix. Une de ces installations située dans la carrière de la société Cem

    Télécharger : Communiqués de presse [FR]Télécharger : Communiqués de presse [EN]

  • Le process Combimix de BHS-Sonthofen remporte le prix allemand d’efficience des ressources en matières premières

    21 Février 2018

    Une tonne de chaux permet de transformer 100 tonnes de roches altérées en précieux matériaux de construction. BHS-Sonthofen et MSW Mineralstoffwerke Südwest ont reçu ensemble le prix allemand d’efficience des ressources en matières premières 2016, attribué par le Ministère Fédéral de l’Économie et de l’Énergie, le 16 février 2017 à Berlin. Les deux entreprises ont été récompensées pour le développement et l’application réussie du process Combimix. Cette méthode est destinée à la transformation de matériaux provenant des carrières et supposés non réutilisables en matériaux de construction valorisables. BHS a développé le process Combimix en se basant sur son malaxeur à deux arbres. En collaboration avec MSW Mineralstoffwerken Südwest, l’entreprise a mis en œuvre ce système pour la première fois en Allemagne sur le site de production de ballast de Mönsheim, près de Stuttgart. L’efficience de production de ce site a grimpé de 65-70 % à 93 % environ. Dans les carrières et les sites alluvionnaires, le process Combimix transforme les stériles argileux, qui étaient jusqu’à maintenant remblayés ou déposés en décharge, en matériaux commercialisables. Par ailleurs, des millions de tonnes de matériaux déjà mis en décharge et que l’on pensait perdus peuvent être réutilisées. En France particulièrement, le process Combimix a été très bien accepté par la profession. Des collaborations avec plusieurs sociétés internationales leaders du marché de l’industrie minérale et sensibles aux innovations techniques et technologiques, comme Cemex Granulats et LafargeHolcim, mais aussi avec des entreprises sérieuses à gestion privée comme Gachet Granulats, société novatrice dans la production de matériaux recyclés ou recomposés, se sont avérées profitables. Après plusieurs années de développement, de nombreuses installations diversifiées en plusieurs activités utilisent le process Combimix pour préserver leurs ressources et en même temps augmenter leur productivité et la qualité de leurs produits finis. Le prix allemand d’efficience des ressources en matières premières 2016, remis par le Ministère Fédéral allemand de l’Économie et de l’Énergie (BMWI), récompense les meilleurs exemples de machines et process en termes d’utilisation des matières premières, ainsi que les résultats de recherche les plus méritoires axés sur ces applications. Composé de 14 personnes, le jury a choisi quatre lauréats parmi plus de 40 candidatures présentées pour la catégorie « Entreprises », ainsi qu’un lauréat pour la catégorie « Instituts de recherche ». Andre Däschlein, Directeur des Ventes Internationales pour les techniques de malaxage et de concassage chez BHS, et Benedikt Fahrland, PDG de MSW Mineralstoffwerke Südwest GmbH & Co. KG, ont reçu le prix remis par Uwe Beckmeyer, Secrétaire d’État Parlementaire du Ministère Fédéral Allemand de l’Économie et de l’Énergie, dans le cadre de la conférence spécialisée « Une utilisation efficace des matières premières pour un succès garanti sur le marché » à Berlin. Pour A. Däschlein, cette récompense est particulièrement gratifiante : « L’attribution de ce prix démontre à nouveau que, grâce à un savoir-faire industriel approfondi et une collaboration étroite avec ses clients, des entreprises de taille moyenne sont capables de créer des process innovants et des solutions industrielles permettant d’augmenter réellement l’efficience. » Le Secrétaire d’État U. Beckmeyer fait également l’éloge de cet événement : « Une utilisation à la fois plus respectueuse et plus efficace des ressources naturelles représente l’une des compétences clés pour une société viable et durable. Nous disposons d’excellents exemples pratiques qui font figure de modèles et témoignent de la capacité d’innovation et de la compétitivité de l’industrie en

    Télécharger : Communiqués de presse [FR]Télécharger : Communiqués de presse [EN]

  • Des malaxeurs de Bavière sur le toit du monde

    21 Février 2018

    Dans le cadre de la construction du barrage « Dagu », à proximité de la ville tibétaine de Zangmu, six malaxeurs discontinus à deux arbres de type DKX 6.0 fournis par BHS-Sonthofen fabriqueront le béton pour le corps du barrage. Le chantier se trouve à 3 700 m au-dessus du niveau de la mer. Les malaxeurs de BHS n’avaient encore jamais été employés à une si haute altitude. BHS a spécialement adapté les malaxeurs aux exigences particulières du chantier pour une utilisation à cette hauteur. Les deux premiers malaxeurs de type DKX 6.0 ont fabriqué du béton pour la première fois le 12 juillet 2017 ; quatre malaxeurs supplémentaires ont été mis en service par la Sinohydro No. 9 Engineering Company mi-septembre 2017. Jusqu’à la fin des travaux, prévue en 2019, les malaxeurs produiront près de trois millions de tonnes de béton compacté au rouleau (BCR). L’installation totale constituée de six malaxeurs est conçue pour produire 160 000 m³ de béton durci par mois. Les malaxeurs sont équipés d’un outil de malaxage pour grains grossiers qui a fait ses preuves mondialement sur de nombreux chantiers pour les grains d’une granulométrie de 160 mm, typique pour la construction de barrages. Avec une production de béton durci de 6 m³ par charge et jusqu’à 48 cycles par heure, chaque malaxeur peut fournir jusqu’à 288 m³ de béton durci par heure. Cette courte durée de cycle est possible grâce au malaxage intensif du béton et aux tiroirs rotatifs de grande taille au fond de la cuve de malaxage qui accélèrent fortement le processus de vidange. Comme il faut traiter de très grandes quantités, BHS a pourvu les cuves de malaxage de carreaux anti-usure « Optilong » de 28 mm d’épaisseur, pour une version renforcée. Leur durée de vie est près de deux fois supérieure à celle des carreaux à losange habituellement utilisés sur les chantiers. Les différentes duretés de matériau des rangées de carreaux garantissent une usure uniforme sur toutes les zones d’usure. BHS prend également en compte l’emplacement du chantier dans une région excentrée. Dans le cas où l’approvisionnement en énergie ne serait pas fiable, des moteurs couples spéciaux ont été intégrés : les embrayages hydrauliques hydrodynamiques réduisent les pointes de charge mécaniques comme électriques. Ils ont fait leurs preuves notamment avec les réseaux critiques. Du fait que l’air en haute altitude évacue moins de chaleur des moteurs électriques, BHS a pourvu les malaxeurs de moteurs spéciaux disposant d’une isolation particulière de classe « H ». Le projet : Le barrage de Dagu s’élèvera à 126 m de haut et la crête du barrage fera 385 m de long. La centrale électrique aura une puissance de 640 MW. La construction fait partie d’un projet de grande envergure du gouvernement chinois visant à fournir de l’énergie électrique à l’est de la région autonome du Tibet, notamment aux villages reculés. Plusieurs barrages sont construits sur le fleuve Yarlung Tsangpo, le plus haut fleuve du monde. Celui-ci traverse le Tibet d’ouest en est et poursuit son cours en Inde sous le nom de Brahmapoutre.

    Télécharger : Communiqués de presse [EN]